Biogil
Vivre libre avec la Nature

Virus et hygiénisme

, par biogil


- Qu’est-ce qu’un virus ?
- Virus = maladie ?
- La diminution de la biodiversité au sein des microbiotes humains et environnementaux a laissé la porte ouverte au SARS-CoV-2

Le cri, Edvard Munch
Le cri, Edvard Munch

Le cri d’Edvard Munch illustre bien l’atmosphère de “peur du virus” entretenue par les médias lors de cette crise du “virus covid”…

A cet instant, Edvard Munch ne savait plus faire la part entre le réel et l’imaginaire…
Nous-même dans ce confinement n’avons pas accès au réel et sommes la proie d’un imaginaire collectif entretenu par les médias “mainstream” (Massivement populaire, grand public, suivi et accepté par la masse).
A travers son Cri, Edvard Munch traduit ses obsessions de la mort et invente le style de l’angoisse…

Qu’en est-il selon les récentes données scientifiques ?

Virus signifie éthymologiquement poison, et pourtant...
Les virus sont les plus abondantes entités biologiques sur la Planète Terre

Biodiversité

Virus


Qu’est-ce qu’un virus ?

Virus = maladie ?

Le microbiote humain, dessin d'artiste
Le microbiote humain, dessin d’artiste

Le corps humain compte environ cent mille milliards (1014) de cellules. Il est colonisé par un nombre dix fois plus grand de bactéries, qui font partie de son microbiote et sont bien plus petites que les cellules humaines. Notre organisme est également habité par des virus dix fois plus petits que les bactéries mais dont le nombre serait dix fois plus important, la plupart sont inoffensifs et leur rôle commence juste à être découvert par les scientifiques.

Cellule, bactérie et virus
Cellule, bactérie et virus

"la diminution de la biodiversité au sein des microbiotes humains et environnementaux a laissé la porte ouverte au SARS-CoV-2 (épidémie COVID19), les divers modèles d’étude de cette épidémie montre qu’elle touche à sa fin, même si la prudence s’impose, un modèle reste prévisionnel et n’est pas divinatoire.
En cette fin d’épidémie, le retour de l’hygiénisme en appauvrissant la biodiversité des milieux accentuera le risque de récidive. C’est au contraire en favorisant la richesse et de la diversité de l’environnement et de notre microbiote humain , que l’on évitera de nouvelles épidémies, car c’est un terrain pauvre et affaibli, correspondant le plus souvent à une zone polluée et de forte concentration humaine qui favorise la multiplication des virus pathogènes. Les virus font partie de notre environnement quotidien, ils ne deviennent pathogènes que lorsque des déséquilibres se manifestent, tant dans l’environnement qu’au sein du microbiote humain."

#covid19 #biodiversité #virus #svt #géologie #biologie #santé #actu #actualité #environnement #peur #hygiénisme
Sources
Modèles épidémie COVID19
http://www.biogil.librox.net/spip.php?article206
Jianxi Luo is a tenured Associate Professor with the Singapore University of Technology and Design, Director of Data-Driven Innovation La https://ddi.sutd.edu.sg/

The University of Washington https://covid19.healthdata.org/projections
The University of Texas at Austin https://covid-19.tacc.utexas.edu/projections/
Imperial College London https://www.imperial.ac.uk/mrc-global-infectious-disease-analysis/covid-19/
Massachusetts Institute of Technology https://idss.mit.edu/research/idss-covid-19-collaboration-isolat/
Pour la science n°95 Intestin un organe qui révolutionne la médecine sur le microbiote
https://en.wikipedia.org/wiki/Virome
Covid-19 ou la pandémie d’une biodiversité maltraitée Muséum national d’histoire naturelle
https://www.mnhn.fr/fr/recherche-expertise/actualites/covid-19-pandemie-biodiversite-maltraitee

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
♡ 2011 par Biogil. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL